Plan Régional Circuits Courts et Economie Alimentaire de Proximité

Fonds européen agricole pour le développement rural :
l’Europe investit dans les zones rurales

Enjeux & Objectifs

Le Plan régional Circuits Courts et Économie Alimentaire de Proximité (PRCCEAP) vise à agir sur :

L’amélioration connaissances sur les circuits courts ou de proximité et leur diffusion :

  • Compléter la connaissance des professionnels engagés dans les circuits courts, restituer ces informations,
  • Diffuser largement les initiatives existantes et valoriser les bonnes pratiques et les organisations collectives,
  • Permettre la réalisation d’actions de recherche appliquée et d’innovation,
  • Diffuser auprès des agriculteurs les exigences sanitaires applicables dans le domaine des circuits courts ainsi que l’ensemble des informations relatives aux marchés de détail ou aux marchés publics, aux normes liées à l’accueil du public...
  • Instruire, former, éduquer, sensibiliser le consommateur, de l’enfant jusqu’au senior.

La formation des agriculteurs aux exigences des circuits courts ou de proximité :

  • Prendre en compte la commercialisation en circuits court ou de proximité dans les programmes scolaires pour les étudiants des établissements dispensant des formations agricoles et particulièrement les lycées agricoles,
  • Recenser les offres de formation initiale et continue existantes en formation agricole comme en formation générale, assurer la mutualisation entre les établissements de formation et diffuser cette information.

La création et le développement des démarches de circuits courts ou de proximité par les agriculteurs :

  • Etablir des référentiels technico-économiques spécifiques aux circuits courts, afin de disposer d’outils permettant d’évaluer la viabilité économique des démarches,
  • Informer les agriculteurs sur les dispositifs d’accompagnement existants, notamment financiers, auxquels ils peuvent prétendre en mobilisant les structures spécialisées dans les circuits courts,
  • Sensibiliser les collectivités territoriales sur les dispositifs permettant de protéger les terres agricoles tels que les ZAP (zones agricoles protégées), les PAEN (périmètres de protection des espaces agricoles et naturels périurbains) et les SCOT (schémas de cohérence territoriale), les PLU (Plans Locaux d’Urbanisme)...

L’organisation et le développement des circuits courts :

  • Mise en place d’une charte sur les circuits courts ou de proximité définissant et établissant les critères communs aux différentes démarches pour en garantir l’authenticité et le caractère durable,
  • Développer le conseil, l’appui en ingénierie globale notamment auprès des producteurs pour le développement et l’émergence d’outils collectifs (points de vente collectifs, ateliers de transformation collectifs, plate-formes de distribution collectives...),
  • Sensibiliser les collectivités locales aux atouts que représente le développement des circuits courts ou de proximité pour leurs territoires,
  • Intégration dans le cadre de la restauration hors domicile, là encore de l’enfant au senior.